Sexe et infections urinaires : comment avoir une vie sexuelle sans ITU

Sex and UTIs

Parlons de sexe. (Faites jouer la liste de lecture Salt-N-Pepa.) Le sexe est l'une des causes les plus courantes d'infections urinaires, en particulier chez les femmes. 60 % des femmes auront au moins une infection urinaire au cours de leur vie, et la plupart seront dues à une activité sexuelle accrue.


Voici pourquoi : le vagin est naturellement plein de bactéries, certaines bonnes et d'autres mauvaises. Tout type de pénétration vaginale secouera cette bactérie et la forcera à se déplacer. De là, les mauvaises bactéries peuvent trouver leur chemin vers la vessie ou l'urètre, où elles se multiplient et provoquent une infection. De plus, la pénétration peut amener de nouvelles bactéries dans le vagin, comme l'E. coli des intestins.


Bien que le sexe soit l'une des principales causes d'infection urinaire, ce ne doit pas forcément être le cas. Il y a tellement de façons d'avoir une vie sexuelle saine et active sans avoir d’infections urinaires récurrentes. Vous êtes prêts ? Allons-y.


Comment savoir si j'ai une infection urinaire?


Commençons par les bases. Une infection des voies urinaires survient lorsque des bactéries pénètrent dans l'urètre et remontent les voies urinaires. Alors que la plupart des infections urinaires surviennent dans la vessie, elles peuvent également se propager aux reins et potentiellement causer de graves dommages.


Quiconque en a eu une sait que les symptômes d'une infection urinaire sont douloureux et (très) frustrants. Vous avez très probablement une infection urinaire si vous avez :

  • Un besoin soudain et constant d’uriner.
  • Une sensation de brûlure lorsque vous urinez.  
  • Une urine trouble, sanglante ou décolorée.  
  • Une odeur étrange à votre urine.   
  • Des douleurs ou crampes pelviennes.  
  • Une fièvre ou une température élevée.  

Si vous pensez avoir une infection urinaire, appelez immédiatement votre médecin. Il vous prescrira probablement des antibiotiques (le traitement le plus courant des infections urinaires) pour remettre vos voies urinaires sur la bonne voie.


La contraception peut-elle provoquer des infections urinaires?


Chez Utiva, nous sommes pour le sexe sans risque. Mais si vous souffrez constamment d'infections urinaires après avoir eu des rapports sexuels, votre choix de contraceptif pourrait être le coupable.


Certains types de contraceptifs peuvent détruire les bonnes bactéries de votre vagin, permettant ainsi aux mauvaises bactéries de prendre le dessus. Certains contraceptifs provoquent également des infections en perturbant l'équilibre du pH vaginal, en interférant avec la fonction de votre vessie ou en irritant simplement la peau dans et autour de votre vagin.


Pour éviter les infections urinaires liées au sexe, voici les principales méthodes de contraception à éviter :

  • Préservatifs en latex non lubrifiés : Ceux-ci peuvent irriter le vagin et aider les bactéries à se propager.  
  • Spermicides : Utilisés pour tuer les spermatozoïdes et bloquer le col de l'utérus, les spermicides peuvent également favoriser la croissance des bactéries (surtout lorsqu'ils sont utilisés avec un préservatif).  
  • Diaphragmes : Conçus comme une coupelle en silicone qui recouvre le col de l'utérus, les diaphragmes exercent une pression sur l'urètre et vous empêchent de vider régulièrement votre vessie. Plus l'urine reste longtemps dans votre vessie, plus il est facile pour les bactéries de se développer.  
  • Capes cervicales : Tout comme les diaphragmes, les capes cervicales peuvent interférer avec la vidange de la vessie. 

Les pilules contraceptives peuvent-elles provoquer des infections urinaires?


La réponse courte est non. La recherche montre que les pilules contraceptives ne provoquent pas intrinsèquement des infections urinaires. Cela dit, la pilule contraceptive peut rendre plus difficile la prévention des infections urinaires.


Certains rapports suggèrent que les femmes qui prennent des contraceptifs oraux ont simplement plus de relations sexuelles. Plus vous avez de relations sexuelles, plus vous courez le risque de développer une infection urinaire.


En plus de cela, certaines pilules contraceptives peuvent abaisser les taux d'œstrogènes. Cette baisse des œstrogènes a une incidence négative sur les bactéries et l'équilibre du pH dans le vagin, c'est pourquoi tant de femmes ménopausées luttent régulièrement contre les infections urinaires.


Si vous prenez des contraceptifs oraux et que vous avez des infections urinaires récurrentes, parlez à votre médecin de la possibilité de passer à une pilule ayant une incidence moindre sur vos œstrogènes.


Quels contraceptifs dois-je utiliser pour éviter les infections urinaires? 


Maintenant que vous savez quelles sont les méthodes contraceptives à ne pas utiliser, nous avons tous les détails sur celles que vous pouvez utiliser. Voici les meilleurs contraceptifs pour vous aider à éviter les infections urinaires tout en vous protégeant des infections sexuellement transmissibles ou des grossesses non désirées :

  • Préservatifs (sans spermicide et lubrifiant à base d'eau)  
  • Dispositif intra-utérin (également connu sous le nom de DIU)
  • Injection de Depo Provera 
  • Implant contraceptif  
  • NuvaRing  
  • Timbre contraceptif 
  • Vasectomie  

En fin de compte, les besoins de chacun en matière de contraception sont uniques. Discutez avec votre médecin de la meilleure méthode de contraception pour vous, votre corps et votre partenaire.


Comment éviter les infections urinaires dues aux rapports sexuels?


D'accord, vous avez changé de méthode de contraception. Que pouvez-vous faire d'autre pour être un pro de la prévention des infections urinaires?


Le plus important est d’uriner avant et après avoir eu des relations sexuelles. Cela aidera à éliminer les bactéries de vos voies urinaires afin qu'elles ne puissent pas rester.


Buvez 6 à 8 verres d'eau par jour pour que votre urine s'écoule fréquemment et essayez de ne pas retenir votre urine pendant de longues périodes. Si vous attendez de commencer le traitement pour une infection urinaire déjà en cours, buvez beaucoup d'eau et évitez les boissons contenant de la caféine qui pourraient irriter la vessie.


Pour tuer les bactéries embêtantes, gardez toujours les lingettes nettoyantes Utiva à portée de main pour désinfecter avant, pendant et après les rapports sexuels. Assurez-vous de nettoyer régulièrement les jouets sexuels et les organes génitaux, surtout si vous passez d'un point de pénétration à l'autre.


J'ai tout essayé, mais je continue d’avoir des infections urinaires après un rapport sexuel


Nous vous entendons! Si vous souffrez d'infections post-sexuelles chroniques, un supplément quotidien de prévention des infections urinaires pourrait changer la donne.


Utiva Le supplément pour le contrôle des ITU contient 36 mg de proanthocyanidines dans chaque dose, dont il est cliniquement prouvé qu'il empêche les bactéries de coller à vos voies urinaires. Dérivé de la canneberge, ce supplément est 100 % végétal, sans antibiotique et recommandé par les médecins. 



Pour commencer, prenez 2 gélules d'Utiva le jour du rapport sexuel et 2 autres 24 heures plus tard. Une fois que vos infections urinaires post-sexuelles sont sous contrôle, des doses quotidiennes régulières vous permettront d'éviter les infections urinaires à long terme.


Pour maîtriser votre vie sexuelle sans ITU, téléchargez l’application pour le suivi des ITU Utiva pour obtenir régulièrement des conseils de prévention des infections urinaires, suivre les symptômes, partager des mises à jour avec votre médecin, et plus encore! Pour encore plus d'informations sur les ITU, le Blog Utiva pour obtenir des conseils, des ressources et des recommandations utiles.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication