Symptômes et diagnostic des infections urinaires

UTI Symptoms and Diagnosis

Qu'est-ce qu'une infection urinaire?

Votre système urinaire comprend votre urètre, vos uretères, votre vessie et vos reins. Une infection urinaire, ou ITU, est une infection touchant une ou plusieurs parties de ce système fragile. Malheureusement, jusqu'à 50 % des femmes connaîtront une infection urinaire au cours de leur vie (contrairement à 10 % des hommes), et de nombreuses femmes souffrent d'infections répétées pendant des années.

Symptômes d'une infection des voies urinaires

  • Envie d'uriner forte et fréquente;
  • Douleur ou sensation de brûlure lorsque vous urinez;
  • Urine trouble, avec du sang ou une forte odeur;
  • Fièvre et frissons;
  • Nausée et vomissements;
  • Se sentir très fatigué ou trembler;
  • Douleurs musculaires, douleurs abdominales ou douleurs lombaires.

Si vous ressentez l'un ou l'ensemble de ces symptômes, l'étape suivante consiste à confirmer s'ils sont causés par une infection des voies urinaires.

Quelles sont les causes d'une infection urinaire?

En termes simples, les infections urinaires sont causées par des bactéries qui pénètrent dans les voies urinaires, souvent par l'urètre, et commencent à se multiplier dans la vessie. Une fois là, ces envahisseurs indésirables peuvent se transformer en une infection urinaire grave. Les causes courantes d'infection urinaire comprennent :

  • Proximité de l'anus. L'urètre est situé très près de l'anus, ce qui signifie que les bactéries du gros intestin peuvent parfois voyager et trouver leur chemin dans votre urètre, votre vessie et, si elles ne sont pas traitées, même vos reins.
  • Urètres courts. C'est une question d'anatomie simple : les femmes ont des urètres plus courts que les hommes, ce qui permet aux bactéries de se retrouver plus facilement dans leur vessie.

Rapports sexuels. Croyez-le ou non, le simple fait d'avoir des relations sexuelles peut également introduire des bactéries dans vos voies urinaires.

Quels sont les types d'infection urinaire?

Il y a plusieurs différents types d’infections urinaires en fonction de l'emplacement de l'infection dans les voies urinaires.

  • L'urétrite affecte l'urètre. Les symptômes de ce type d'infection comprennent des écoulements et des brûlures lorsque vous urinez.
  • La cystite affecte la vessie. Les symptômes comprennent la sensation de devoir uriner fréquemment, une miction douloureuse, des douleurs abdominales basses et une urine trouble ou sanglante.
  • La pyélonéphrite affecte les reins. Les symptômes comprennent des nausées, de la fièvre, des frissons, des vomissements et des douleurs dans le côté ou le dos.


Comment diagnostiquer une infection des voies urinaires

Si c'est la première fois que vous ressentez ces symptômes, vous devrez consulter un médecin dès que possible. Lors de votre rendez-vous, le médecin analysera un échantillon d'urine avec un test simple appelé analyse d'urine. Au cours de ce test, le médecin analysera l'urine pour déterminer si elle contient des composés qui ne devraient pas y être, ce qui indiquerait la présence d'une infection.

Il est important de mentionner qu'une analyse d'urine ne confirmera que la présence d'une infection, pas le type de bactérie qui l'a provoquée. Pourquoi est-ce important? Les infections urinaires peuvent être causées par plusieurs types de bactéries qui nécessitent différents antibiotiques pour les traiter. Une fois la présence d'une infection urinaire confirmée, vous devez établir quelle souche de bactérie est à l'origine de l'infection urinaire par une culture d'urine.

La culture d'urine prend quelques jours, mais elle indiquera à votre médecin les types d'antibiotiques à prescrire pour traiter l'infection.

Quels sont les risques et complications d'une infection urinaire?

Il existe un certain nombre de facteurs de risque qui peuvent augmenter vos chances de contracter une infection urinaire. Il s'agit notamment de :

  • Avoir récemment présenté un nouveau partenaire sexuel
  • Certains types de contraception, tels que les diaphragmes ou les spermicides
  • Causes hormonales comme la baisse des œstrogènes associée à la ménopause
  • Blocages des voies urinaires comme des calculs rénaux ou une hypertrophie de la prostate  
  • Un système immunitaire affaibli

Lorsqu'elles sont traitées sans délai, les infections urinaires entraînent rarement des complications. Cependant, si elles ne sont pas traitées, elles peuvent avoir de graves conséquences, notamment :

  • Infections répétées
  • Lésions rénales permanentes
  • Rétrécissement urétral chez les hommes
  • Septicémie, une complication potentiellement mortelle, en particulier si l'infection se propage aux reins

Diagnostic d’infection urinaire à domicile

Si vous êtes déjà passé par une infection urinaire plusieurs fois, vous êtes probablement très sensible au moindre symptôme - que vous souffriez d'une infection ou non. Il n'y a rien de pire que la danse mentale qui s'ensuit : faut-il aller chez le médecin ou attendre encore un peu ?

Heureusement, il existe un moyen facile de le savoir avec les bandelettes de test pour ITU Utiva. Ces bandelettes de test sont approuvées en tant que version grand public de la même bandelette urinaire utilisée dans les laboratoires et les cliniques. Elles constituent un moyen simple, précis et pratique de détecter les leucocytes et les nitrites dans l'urine, deux composés qui signalent la présence d'une infection urinaire*.

Maintenez la bandelette de test sous le jet d'urine pendant 1 ou 2 secondes.
Attendez une minute pour tester les nitrites, deux minutes pour les leucocytes.
Comparez vos résultats avec le graphique.

 

Gardez-les dans la maison pour en avoir le cœur net et mettre fin à la question « dois-je aller chez le médecin? »

Comment prévenir une infection urinaire

Pour réduire la probabilité que vous ayez à souffrir de l'agonie d'une infection urinaire, envisagez les mesures de précaution suivantes :

  • Urinez immédiatement après le sexe Après un rapport sexuel, videz toujours votre vessie immédiatement.
  • Restez bien hydraté. L'eau dilue votre urine et vous fait uriner plus souvent, ce qui élimine les bactéries avant qu'une infection ne se manifeste.
  • Essuyez de l'avant vers l'arrière. L'essuyage de votre urètre après être allé aux toilettes aide à empêcher les bactéries de l'anus de se rendre dans l'urètre.
  • Prendre le supplément pour le contrôle des ITU Utiva. lUtiva contient 36 mg de proanthocyanidines (PAC), la quantité cliniquement prouvée qui empêche les bactéries d'adhérer à la paroi de la vessie et de provoquer une infection.    D'une puissance égale à celle de 4 verres de jus de canneberge ou de 9 pilules de canneberge, Utiva est recommandée par les médecins et approuvé par Santé Canada.