Rompre avec les ordonnances : comment arrêter les infections urinaires sans antibiotique

Break Up With Prescriptions: How To Stop UTIs Without Antibiotics

Les infections urinaires sont le deuxième type d'infection le plus courant chez l'homme. C'est pourquoi elles sont responsables d'environ 8 millions de visites chez le médecin chaque année. Qui aurait cru que le pipi pouvait être si problématique ?


Une infection urinaire survient lorsque des bactéries pénètrent dans les voies urinaires, y restent et s’y multiplient. La plupart des infections urinaires surviennent dans la vessie, mais si elles ne sont pas traitées, elles peuvent se propager aux reins et causer des ravages. Les femmes comme les hommes peuvent avoir des infections urinaires, mais l'anatomie féminine fait que les femmes sont 8 fois plus susceptibles d'en avoir. (Désolé, mesdames).


Pour la plupart des gens, les symptômes d'une infection urinaire peuvent inclure l'un des éléments suivants :

  • Envies soudaines d’uriner
  • Sensation de brûlure lorsque vous urinez
  • Urine trouble ou sanglante
  • Votre urine a une drôle d’odeur  
  • Douleur abdominale

Une fois qu'une infection des voies urinaires est diagnostiquée, la forme de traitement la plus courante est les antibiotiques. Ces puissants médicaments sur ordonnance combattent les mauvaises bactéries dans vos voies urinaires et les empêchent de se propager. Aucun doute à ce sujet, les antibiotiques sont une solution rapide. Mais à long terme, ils peuvent cesser de fonctionner et même causer des dommages potentiels.


Prêt à (enfin) rompre avec les antibiotiques? Voici tout ce que vous devez savoir sur les dangers des antibiotiques et comment prévenir les infections urinaires sans ordonnance.


Qu'est-ce qui cause une infection urinaire?


Des tout-petits aux grands-parents, les infections urinaires peuvent toucher tout le monde à tout âge. Il suffit d'une accumulation de bactéries pour provoquer une infection urinaire douloureuse.


Les mauvaises habitudes de pipi sont une cause majeure des infections urinaires. Vous retenir d’uriner pendant de longues périodes ou ne pas uriner suffisamment peut motiver les bactéries de la vessie à se multiplier.


Environ 90 % des infections urinaires sont causées par une bactérie appelée E. coli, que l'on trouve dans les intestins. Dès que l'E. coli se déplace vers les voies urinaires, elle peut prendre le dessus et provoquer une infection. Une mauvaise hygiène des toilettes, comme s'essuyer de l'arrière vers l'avant, est généralement responsable de la propagation de l'E. coli.


Les rapports sexuels sont un autre déclencheur d'infection urinaire. La pénétration peut entraîner le déplacement des bactéries présentes dans le vagin d'une femme et les faire passer dans les voies urinaires. Certains contraceptifs, comme les spermicides, les diaphragmes et les préservatifs, peuvent également être les meilleurs amis des infections urinaires. (Psst. Vous voulez avoir une vie sexuelle sans infection urinaire? Cliquez ici.)


Les femmes sont plus sensibles aux infections urinaires parce que leurs urètres sont plus courts et plus proches à proximité du vagin et de l'anus. Cela signifie que les bactéries peuvent se propager plus facilement et remonter plus rapidement les voies urinaires. 60 % des femmes auront au moins une infection urinaire au cours de leur vie et 25 % des femmes connaîtront une infection urinaire récurrente dans l’année qui suit.



Les femmes enceintes et ménopausées ont également un risque plus élevé d'avoir une infection urinaire. Les changements hormonaux et physiques peuvent avoir une incidence sur les bactéries du vagin et de la vessie, ce qui facilite la propagation de l'infection.


Les personnes âgées sont très sensibles aux infections urinaires en raison de l'affaiblissement de leur système immunitaire. En fait, les personnes âgées développent souvent des infections urinaires silencieuses, qui peuvent causer des dommages potentiellement mortels sans aucun des symptômes habituels des infections urinaires.


En plus de tout cela, certains problèmes de santé, des anomalies des voies urinaires et même la génétique peuvent vous rendre victime de fréquentes infections urinaires. Vous voyez? Nous ne plaisantions pas quand nous disions que les infections urinaires sont fréquentes.


Comment les infections urinaires sont-elles traitées?


Voici la bonne nouvelle : plus de 25 % des infections urinaires disparaissent d'elles-mêmes. En buvant beaucoup d'eau, en faisant souvent pipi et en prenant certains suppléments, vous pouvez demander poliment aux bactéries de quitter votre appareil urinaire. Mais si vos symptômes ne disparaissent pas dans les deux jours qui suivent leur apparition, il est probablement temps de commencer un traitement.


Les antibiotiques sont le moyen le plus populaire de guérir une infection urinaire en cours. En fait, les infections urinaires représentent environ 20 % de toutes les prescriptions d'antibiotiques aux États-Unis. Votre médecin diagnostiquera votre infection grâce à une analyse d'urine. Il vous prescrira ensuite des antibiotiques pendant 3 à 10 jours, en fonction de la gravité de l'infection.


Pourquoi les antibiotiques ne fonctionnent-ils parfois pas pour les infections urinaires?


Si les antibiotiques sont efficaces contre les infections, il est en fait assez facile pour les bactéries d'y devenir résistantes. Plus les bactéries sont résistantes, moins les futurs antibiotiques seront efficaces. En fait, la résistance aux antibiotiques est un grave problème de santé mondiale. Plus de 35 000 personnes meurent chaque année d'infections résistantes aux antibiotiques aux États-Unis seulement.  


Il existe plusieurs façons de devenir résistant aux antibiotiques. Premièrement, arrêter de prendre votre traitement antibiotique contre les infections urinaires avant la date prévue est un problème courant, car la plupart des gens commencent à se sentir mieux après 3 jours de traitement et jettent les pilules restantes. La prise répétée des mêmes antibiotiques peut également entraîner une résistance. C'est une préoccupation majeure pour les personnes aux prises avec des infections urinaires récurrentes.


Mais les antibiotiques peuvent également causer d'autres problèmes. Ils peuvent perturber l'intestin et la flore vaginale, permettant aux mauvaises bactéries de prendre le dessus. Prendre un probiotique quotidien, comme le supplément Puissance probiotique d’Utiva, peut améliorer la flore intestinale et la santé des voies urinaires tout en restaurant les dommages causés par les antibiotiques.


De plus, les antibiotiques peuvent parfois confondre les bonnes et les mauvaises bactéries. Si les bonnes bactéries sont également tuées, vous êtes plus susceptible de développer des complications futures, comme des infections à levures. 22 % des femmes qui prennent des antibiotiques pour une infection urinaire auront une infection à levures.


Si les antibiotiques ne fonctionnent pas, l'infection urinaire non traitée devient une affaire sérieuse. Non seulement l'infection peut se propager dans les reins, mais elle peut aussi passer dans le sang ou les tissus organiques. À ce stade, vous êtes confronté à une situation qui peut mettre votre vie en danger.



Les canneberges peuvent-elles prévenir les infections urinaires?  


Depuis des décennies, les scientifiques recherchent des remèdes naturels pour traiter les infections urinaires. Le plus populaire? Les canneberges.


Nous aimons tous un bon dessert aux canneberges. Mais le véritable pouvoir des canneberges provient d'un composé qui combat les bactéries, les proanthocyanidines (ou PAC). Cet ingrédient entièrement naturel empêche les bactéries de coller aux parois de votre urètre et de votre vessie. En d'autres termes, c'est le pire ennemi d'une infection urinaire.


Mais simplement manger plus de canneberges ou boire un cocktail de jus de canneberge ne sera pas suffisant. Vous avez besoin d'au moins 36 mg de proanthocyanidines par jour à une concentration élevée, comme 15 %, pour prévenir efficacement les infections urinaires. La méthode la plus précise pour mesurer les proanthocyanidines est appelée DMAC/A2 et est principalement utilisée par les marques professionnelles. Le supplément pour le contrôle des ITU Utiva contient tout ce qui précède, emballé dans une capsule 100 % végétale et recommandé par les médecins.


Prendre une capsule par jour diminuera considérablement votre risque d'infection urinaire et vous libérera du cycle des antibiotiques.


Conseil de pro : assurez-vous de toujours vérifier qu'un supplément a le bon dosage avant de vous y fier pour la prévention des infections urinaires. Même les pilules de canneberge les plus connues pour les infections urinaires peuvent ne pas contenir assez de proanthocyanidines pour faire le travail (ou ne pas contenir de proanthocyanidines du tout).


Sinon, comment puis-je prévenir les infections urinaires sans antibiotiques?

 


Pour lutter contre les infections urinaires douloureuses et récurrentes, vous devez être proactive. Voici d'autres remèdes maison efficaces pour les infections urinaires qui vous aideront à vous passer des antibiotiques pour de bon.

  • Prenez un supplément de D-mannose pour empêcher E. coli de coller aux voies urinaires et lutter contre les infections urinaires entrantes. 
  • Protégez votre zone intime des bactéries en utilisant des lingettes nettoyantes spécialement conçues pour la prévention des infections urinaires 
  • Essuyez toujours de l'avant vers l'arrière.  
  • Buvez 6 à 8 verres d'eau par jour pour uriner plus fréquemment et éliminer les bactéries du système.  
  • Urinez avant et après les rapports sexuels et nettoyez toujours les jouets et les parties génitales pour éviter la propagation des bactéries.  
  • Pour les femmes ménopausées, essayez un traitement vaginal à base d'œstrogènes pour diminuer le risque d'infection. 
  • Prenez un le supplément Pouvoir probiotique d’Utiva  pour restaurer les bonnes bactéries dans le vagin.  
  • Prenez plus de vitamine C pour renforcer le système immunitaire et rendre votre urine plus acide afin qu'elle tue les bactéries nocives.  
  • Portez des sous-vêtements en coton et des vêtements amples (pour les femmes et les filles en particulier).  

Vous voulez en savoir plus sur les antibiotiques et la prévention des infections urinaires? Visitez www.utivahealth.ca pour des ressources utiles et rejoignez notre   groupe de soutien pour ITU YOUtiva pour obtenir des conseils et des trucs de battants.